Vous êtes ici : Accueil / Découvrez aussi ...

Découvrez aussi ...

Etudes et publications sur le logement

Vous trouverez ci-dessous plusieurs sources de publications et études liées aux thématiques abordées sur ce portail :

Etudes & analyses


Publications

Colloques

 

 

Actions sur le document

Découvrir Bruxelles

En tant que capitale multiculturelle, Bruxelles s'affiche sous mille facettes qui sont autant d'opportunités de découvertes ou de redécouvertes par ses visiteurs ou ses habitants. La ville regorge donc d'activités à envisager, de quartiers à visiter, de restaurant à découvrir...

Pour ne rien rater de ce qu'il s'y passe, le site web www.visitbrussels.be vous guidera si vous êtes à la recherche d'activités originales, d'un hôtel, d'un bar ou de tout autre renseignement pratique. 

Visitbrussels est l'agence de communication du tourisme en région de Bruxelles-Capitale.

La Direction des Monuments & Sites du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale publie également des cartes promenades.

 

Actions sur le document

Statistiques par quartier

Le Monitoring des Quartiers est un outil interactif de suivi des quartiers bruxellois.

L'objectif du Monitoring est de mettre à disposition une sélection d'indicateurs caractérisant les dynamiques et les disparités territoriales au sein de la Région de Bruxelles-Capitale. Des cartes, des tableaux et des graphiques illustrent l'état des quartiers selon différentes thématiques : la démographie, le marché du travail, le logement...

Le Monitoring des Quartiers permet ainsi à tout internaute de prendre connaissance rapidement et facilement de nombreuses informations statistiques, régulièrement actualisées, sur l'un ou l'autre quartier.

Actions sur le document

Habitats durables

Tous les actes de notre vie quotidienne ont un impact sur notre environnement. C'est le cas quand on se déplace, quand on se nourrit ou quand on fait ses achats. Il en va de même  quand on se loge. Saviez-vous que les bâtiments (tertiaire et logement) sont responsables de 71 % des consommations d'énergie à Bruxelles ?

L'amélioration de la performance énergétique des logements est une mesure sociale et environnementale qui vise à répondre au défi climatique et à anticiper la raréfaction des énergies fossiles – et son corollaire d'augmentation incontrôlée des prix, mais ce n'est là que l'un des aspects de l'habitat durable.
 
L'habitat durable ambitionne de créer un cadre de vie qualitatif, sain, bénéfique, accessible et émancipateur pour ses habitants, dont l'empreinte écologique soit la plus basse possible. Lorsqu'il se concrétise à l'échelle d'un ensemble de logements ou d'un quartier, on parle de « quartier durable » ou « d'éco-quartier ».
 
Les caractéristiques de l'habitat durable sont :
 
  • Une réduction maximale des besoins énergétiques et de la dépendance aux énergies fossiles: bâtiments passifs ou zéro-énergie, constructions bioclimatiques, valorisation des ressources énergétiques locales renouvelables (solaire, éoliennes, géothermiques, biomasse).
  • Une réduction de l'énergie grise des bâtiments et infrastructures (c'est-à-dire l'énergie nécessaire à l'exploitation des ressources, à la production et au transport des matériaux utilisés) et les matériaux de construction utilisés et les chantiers peuvent faire l'objet d'une attention particulière (meilleure gestion des déchets de chantier, réutilisation d'éléments dans le cadre d'une réhabilitation…).
  • Une gestion optimisée des déplacements, privilégiant les modes de transports actifs (marche, vélo) et les transports publics par rapport à l'utilisation de la voiture individuelle. L'habitat durable favorise par exemple l'usage du vélo grâce à la présence d'emplacements pour vélos sécurisés dans / à proximité immédiate des habitations, l'aménagement de voies cyclables permettant de circuler en toute sécurité, etc.
  • Une gestion optimisée de l'eau: limitation des besoins en eau potable (appareillage sanitaire économe, etc.), récupération des eaux pluviales à usage domestique, épuration naturelle et infiltration des eaux pluviales dans le sol, réseau d'égouttage séparatif, etc.
  • Une limitation de la consommation de biens et de la production de déchets combinée avec un développement des solidarités et du lien social : disponibilité de circuits de réemploi et de réparation (ressourceries) , mutualisation de biens matériels (par ex. outillage de jardin, etc.), tri sélectif des déchets ménagers et des déchets de chantier, compostage in situ des déchets organiques (compost collectifs, toilettes sèches, ...) et valorisation de l'humus produit dans les jardins, potagers et espaces verts.
  • Une optimisation du potentiel de développement de la nature et de la biodiversité permettant à la flore et la faune de s'épanouir et se diversifier, notamment par application d'un coefficient de biotope par surface sur tous les aménagements et les constructions. 
  • Une  recherche de mixité socio-économique, culturelle et générationnelle.
  • Une approche participative, impliquant les (futurs) habitants dans le processus de création d'un habitat durable dès la conception ou au démarrage d'un projet de réhabilitation en habitat durable;
  • Un processus d'accompagnement des nouveaux arrivants leur permettant une intégration en adéquation avec les objectifs de l'habitat durable.
 
L'objectif de tendre vers l'habitat durable est inscrit dans la déclaration régionale 2009-2014. Il a été transcrit dans la nouvelle ordonnance organique de la revitalisation urbaine du 22 janvier 2010 qui institue les « contrats de quartiers durables », ainsi que dans les Contrats de gestion de la SLRB et du Fonds du Logement. Avec une série de mesures telles que les normes passives pour les nouvelles constructions ou basse énergie dans les rénovations lourdes, la généralisation de systèmes de cogénération d'électricité et de chaleur dans les grands ensembles de logements, le développement de l'usage et de l'autoproduction des énergies renouvelables dans les logements sociaux, le logement public amorce son chemin pour implanter l'habitat durable en Région bruxelloise.
 
Dans le cadre du Plan Logement, une série de mesures opérationnelles ont également été prises pour faire évoluer la politique du logement vers une politique de l'habitat durable. Cela se traduit notamment dans les cahiers des charges des nouvelles constructions qui sont aujourd'hui à la pointe en terme d’éco-construction. Cela implique que pour chaque nouvelle construction, la priorité est donnée aux matériaux labellisés et à base de matières premières renouvelables. Des installations de cogénération, de production d’énergie renouvelables et de récupération de l’eau de pluie font également parties des éléments qui font désormais systématiquement l’objet d’une étude d’opportunité.
 

 

Actions sur le document

Actions sur le document