Service public régional de Bruxelles - Bruxelles Logement

Élections régionales 2024 : MÉMORANDUM

Par le mémorandum 2024-2029, Bruxelles Logement souhaite fournir aux futurs décideurs politiques des mesures concrètes pour accroître l’efficacité de ses missions essentielles et les encourager à mener une politique du logement basée sur une connaissance et expertise scientifiques, ainsi que sur une vision claire à long terme.

Bref aperçu du contenu.

Première partie : Analyse du contexte

Cette partie dresse un état des lieux du logement des Bruxellois en termes de qualité de logement, d’abordabilité et de sécurité de logement. Un grand nombre de Bruxellois vivent dans des logements surpeuplés de mauvaise qualité, consacrent une part trop importante de leurs revenus au logement ou se voient contraints de quitter Bruxelles. La littérature scientifique évoque plusieurs causes aux problèmes de logement telles qu’un déséquilibre entre l’offre et la demande, l’inégalité croissante des revenus, la financiarisation du logement, la fin de l’État-providence, un parc foncier et un parc immobilier restreints et l’augmentation des coûts de construction. Des éléments qui, à Bruxelles, révèlent un lien en termes de démographie, économie, social, technologie et innovation, écologie et politique/droit, sont expliqués dans une analyse Destep.

Deuxième partie : Mesures

Bruxelles Logement préconise une politique du logement « fondée sur des données probantes » et transversale, avec une vision à long terme. Avec ses partenaires, l’administration veut créer les conditions nécessaires pour garantir le droit fondamental à un logement décent pour tous les Bruxellois. Pour rendre les logements plus accessibles, améliorer la qualité de l’habitat et soutenir les partenaires, les six mesures suivantes sont cruciales :

  1. Faciliter, accélérer et améliorer le relogement des familles dont les logements locatifs ont fait l’objet d’une interdiction à la location
  2. Expropriation, sous certaines conditions, des immeubles frappés d’une interdiction de mise en location ou d’une amende pour logement inoccupé
  3. Elaborer un plan d’action pour lutter contre l’habitat en rue en soutenant l’insertion dans le marché du logement par le biais d’un cadre juridique autour de l’hébergement temporaire et en soutenant les partenaires impliqués
  4. Soutenir des nouvelles formes d’habitat
  5. Modifier la législation afin que la cellule Réhabilitation de la direction Logements inoccupés et Allocations loyer puisse mener davantage de projets de Droit de gestion publique de sa propre initiative
  6. Rationaliser des subventions octroyées

En savoir plus

Inscrivez-vous à notre newsletter