Primes RENOLUTION

Depuis le 1er janvier 2022, les Primes RENOLUTION deviennent le nouveau dispositif de primes régionales qui fusionne les Primes Énergie, et les Primes à la rénovation de l’habitat et à l’embellissement des façades.

Il existe des Primes RENOLUTION pour tout type de bâtiment : logements unifamiliaux, immeubles à appartements, bureaux, commerces, écoles, industries… Et pour des profils de demandeur variés : propriétaires occupants, bailleurs, locataires, syndics, gestionnaires de bâtiments…

Renolution.brussels est la plateforme de référence qui regroupe toutes les informations utiles à l’obtention des primes et des différents soutiens financiers régionaux en matière de rénovation.

Primes sol

Bruxelles Environnent peut octroyer sous certaines conditions des primes pour la réalisation d’études de sol et de travaux de traitement, en cas de pollution orpheline ou d’absence de pollution.

Crédit ECORENO

Le crédit ECORENO apporte une solution de financement pour tous types de travaux de rénovation d’un logement bruxellois. Il s’adresse aux propriétaires, futurs propriétaires et aux locataires à un taux préférentiel de 0% à 1%.

De quoi permettre aux propriétaires de financer avantageusement des travaux d’isolation, de ventilation, une nouvelle installation de chauffage, l’installation de panneaux photovoltaïques, une pompe à chaleur ou un chauffe-eau solaire.

Consultez le site du Fonds du Logement pour en savoir plus. 

Primes communales

En plus des primes régionales, certaines communes bruxelloises octroient également des primes communales à leurs résidents et celles-ci varient d’une commune à l’autre.

Pour plus d’informations à ce sujet, contactez directement votre commune

Réduction TVA lors de rénovations

Pour certains travaux de rénovation, il est possible pour un propriétaire ou éventuellement un locataire de bénéficier d’une réduction de la TVA à 6% au lieu de 21%. Plusieurs conditions doivent cependant être remplies, à commencer par les suivantes :

  • l’habitation a été construite il y a plus de dix ans ;
  • l’habitation est utilisée soit exclusivement, soit à titre principal comme logement privé ;
  • les travaux exécutés (transformation, rénovation, réhabilitation, amélioration, réparation ou entretien, à l’exclusion du nettoyage) sont facturés directement au « consommateur final » (à savoir le propriétaire, l’usufruitier, le locataire…).

Pour plus d’informations à ce sujet, consultez les questions fréquemment posées sur le site du SPF Finances.

Subventions pour le patrimoine immobilier protégé et non protégé

La conservation du patrimoine immobilier fait l’objet d’une législation régionale. Des subventions sont octroyées pour les travaux de conservation aux biens classés. Pour les biens non classés, la restauration du petit patrimoine non protégé est une aide financière mise en place afin de restaurer le petit patrimoine non classé visible de l’espace public dans le but de le conserver et de le valoriser.