Service public régional de Bruxelles - Bruxelles Logement

Les Communes et la Région bruxelloise intègrent les Ukrainiens

La Région lance www.helpukraine.brussels

Plateforme régionale d'information

La guerre en Ukraine et la crise humanitaire qui en découle ont incité la Région bruxelloise à lancer – fin mars – la plateforme www.helpukraine.brussels, une mine d’informations pour contribuer à l’intégration des ressortissants…

Face au drame vécu par les familles ukrainiennes fuyant la guerre et arrivant dans notre capitale, Bruxelles Prévention et Sécurité (BPS) a été chargée – par la Task Force régionale Ukraine – de coordonner la mise en place de cette toute nouvelle plateforme régionale d’informationwww.helpukraine.brussels.

Disponible en 5 langues, cette plateforme web a pour objectif de regrouper les informations disponibles et pertinentes et ce, dans les domaines de compétence régionale (logement, santé, éducation, etc.).

Pierre Verbeeren, Coordinateur Ukraine pour le Gouvernement bruxellois et la Commission communautaire commune (Cocom) :
« L’information est un facteur clé de l’intégration des Ukrainiens dans le tissu bruxellois. Nous voulons d’ailleurs soutenir les communautés ukrainiennes pour qu’elles contribuent directement à l’intégration de leurs ressortissants à la collectivité bruxelloise ». 

L’affluence des réfugiés nécessite – plus que jamais – une étroite collaboration entre les services concernés afin de centraliser les informations et ainsi, de contribuer à une meilleure intégration des Ukrainiens dans le tissu bruxellois.

Un défi colossal

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés prévoit que 200.000 Ukrainiens demanderont un statut de protection temporaire en Belgique. Selon la clé de répartition proposée par le Centre de crise national, Bruxelles accueillera 10% d’entre eux, soit 20.000 réfugiés au total, sur le territoire de la Région. 

L’accueil de 20.000 nouveaux Bruxellois représente une augmentation de la population sans précédent pour notre Région en si peu de temps. La population augmentera de 1,7% en quelques mois. Selon le Bureau fédéral du Plan, la population bruxelloise augmenterait de 1.900 personnes par an au cours des prochaines années. Le flux de réfugiés entraîne donc une augmentation de la population plus de 10 fois supérieure aux prévisions annuelles.

Une politique régionale prioritaire

Pour que cet accueil soit couronné de succès, la capacité régionale des institutions et acteurs bruxellois à intégrer les nouveaux arrivants doit être considérablement accrue.

Pour agir sur les trois grands intégrateurs que sont l’espace domestique, l’école et l’emploi, la Région doit mettre en œuvre des politiques prioritaires en matière de famille, de logement, d’éducation et d’activité économique. La protection sociale et la santé doivent également être prises en compte.

Nécessité d'une coordination

Chaque membre du Gouvernement bruxellois a donc développé des initiatives dans les différents secteurs concernés. Pour coordonner ces initiatives, le Gouvernement a nommé le 24 mars 2022 monsieur Pierre Verbeeren comme Coordinateur régional Ukraine

Le coordinateur a ensuite développé, dans une note stratégique au Gouvernement, une méthode de travail « en clusters » portant sur les domaines suivants : logement, infrastructures d’hébergement collectif, emploi, éducation, santé, protection sociale et communication avec la Communauté.

Groupes de travail sectoriels

Pour chaque secteur, la mise en œuvre de la stratégie est coordonnée par des groupes de travail sectoriels. Chaque groupe de travail dispose d’un mandat avec des engagements de résultats correspondants et un nombre minimum de membres.

Bruxelles Logement est représentée par Sandrine Jacobs du Centre d’Information sur le Logement dans le groupe de travail sectoriel pour le Logement et celui pour la Communication. Bruxelles Logement soutient le cabinet de la secrétaire d’État chargée du Logement qui participe au groupe de travail sectoriel sur les Infrastructures collectives d’hébergement.

Logement

La mission du groupe de travail sectoriel Logement est le soutien des autorités communales et hébergeurs privés afin de leur permettre de réaliser 10.000 places d’hébergement.

Le groupe de travail coordonne notamment le développement d’une plateforme numérique qui sera utilisée par les communes et CPAS. Cette plateforme publiera toutes les places d’hébergement disponibles, qu’elles soient proposées par des particuliers ou créées au sein d’une infrastructure collective d’hébergement, tels que des hôtels, bâtiments religieux et bureaux inoccupés qui ont été temporairement reconversés.

Infrastructures collectives d'hébergement

Le groupe de travail Infrastructures collectives a pour mission de créer 10.000 places d’hébergement sous la responsabilité de la Région.

Sur les 10.000 places, 7.000 seront créées par la reconversion temporaire de bureaux vides. 

2.000 places seront créées en concertation avec tous les acteurs du secteur hôtelier, les associations privées et semi-publiques et autres acteurs publics disposant de patrimoine qui pourrait être mis à disposition (hôtels, auberges, armée belge, police, maisons de repos ou d’accueil, couvents, internats, etc.) et 1.000 places en logements modulaires.

Inscrivez-vous à notre newsletter