Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Dossiers / Intoxication au monoxyde de carbone

Intoxication au monoxyde de carbone

Tous les ans, plus de 1000 personnes dans notre pays sont victimes d'une intoxication au CO. Le monoxyde de carbone (CO) est un tueur silencieux.

Pourquoi le CO est-il aussi dangereux ?

Parce qu'il n'est pas perceptible. Il est incolore, inodore et insipide.

Comment le CO entre-t-il chez vous ?

Le CO se forme en cas de mauvaise combustion de tous les combustibles. Par exemple, le gaz, le mazout, le bois et les pellets sont des combustibles qui sont souvent utilisés pour le chauffage ou l'eau chaude dans une habitation.

Vous utilisez un feu ouvert ou un poêle à charbon ? Vous chauffez votre habitation au gaz
ou au mazout ? Vous utilisez un chauffe-eau à gaz ? Dans ce cas, votre habitation présente un réel danger d'intoxication au CO. Il importe donc de prendre les précautions nécessaires.

Comment éviter une intoxication au CO ?

  • Aération : chaque pièce où fonctionne un appareil d'appoint (flamme ouverte), doit être bien aérée.
  • Faites toujours installer vos appareils de chauffage et vos chauffe-eau par un installateur agréé.
  • Tous les appareils doivent être raccordés à une cheminée ou doivent être équipés d'une évacuation directe vers l'extérieur.
  • Plusieurs appareils ne peuvent être raccordés à une même cheminée.
  • Faites régulièrement vérifier et nettoyer vos cheminées et vos appareils de chauffage (1 fois par an).
  • Ne dormez jamais dans une pièce où brêle un chauffe-eau ni dans une pièce oû fonctionne un appareil de chauffage mobile, au gaz ou au pétrole.
  • Dans une salle de bain où il y a un chauffe-bain ou un appareil de chauffage, la loi impose l'installation d'une grille d'au moins 150 cm² (ex. 10 cm sur 15 cm) dans la partie inférieure de la porte et en haut du mur.
  • Veillez à ce que la cheminée tire bien, car si les gaz de combustion ne peuvent s'échapper, le CO est refoulé dans la pièce.
     

Comment reconnaitre une intoxication au CO ?

  • On est rapidement pris de maux de tête
  • On peut avoir des nausées
  • On se sent fatigué
  • Parfois, on s'évanouit
     

Que faire en cas d'intoxication au CO ?

  • Votre propre sécurité d'abord !
  • Ouvrez d'abord les portes et fenêtres
  • Eteignez l'appareil (boiler, appareil de chauffage)
  • Si la personne est consciente : faites-la sortir de la pièce et téléphonez au médecin
  • Si la personne est inconsciente : appelez le 112 et signalez qu'il pourrait s'agir d'une intoxication au CO
    • Si la victime ne respire plus, il faut pratiquer immédiatement la respiration artificielle
    • Placez la victime sur le côté dans une position stable (position latérale de sécurité)
       

Vous soupçonnez un problème lié au CO ?

En cas d'urgence appelez le 112.
Pour d'autres questions, contactez un installateur agréé.

Installez dès aujourd'hui votre détecteur de CO

Il est préférable d'installer au moins un détecteur de monoxyde de carbone par habitation et ce, dans ou à proximité de la(des) chambre(s) à coucher. Pour une protection supplémentaire, vous pouvez installer un détecteur de CO de 5 à 6 mètres d'un boiler ou d'un appareil à combustion. Installez des détecteurs de CO également dans la proximité (au moins 3 mètres) d'espaces humides comme la salle de bains, la douche. Dans une maison à deux étages, vous installez un détecteur de CO à chaque étage. Si vous disposez d'une cave, installez un détecteur de CO en haut de l'escalier qui descend à la cave.

ATTENTION: Un détecteur de CO (Monoxyde de Carbone) ne remplace jamais les précautions de sécurité que vous devez toujours suivre afin d'éviter une intoxication au CO.

 

Pour en savoir plus :

Contact :

  • Fondation Belge des Brûlures Logo Fondation des Brûlés
    (source des informations et image ci-dessus)
    Site web : www.brulures.be
    Téléphone : 02 649 65 89
     
  • Centre Antipoisons
    Site web : www.centreantipoisons.be
    Téléphone : 070 245 245
     
  • Numéros d'urgence
    100 ou 112
     

 

Actions sur le document